SCARLIFE RANDO

SCARLIFE RANDO

Le Pic du Midi (65)

Vous cherchez un endroit où vous pouvez aller passer la journée ou le weekend, une sortie familiale et un tarif abordable ?

 

Je vous propose de me suivre, et en quelques minutes nous allons gravir 2877 mètres dans un véritable confort.

Pour découvrir le superbe panorama sur la chaine des Pyrénées, nous allons enjamber la montagne à bord d’une télécabine, la montée se fait en deux étapes, avec un changement avec une escale au Taoulet à 2341 mètres d’altitude. La première montée n’est pas très impressionnante exceptée quand nous passons au dessus de la ville de La Mongie, mais dans la deuxième partie, nous passons au dessus des crêtes et tous vos sens sont en éveils, le vide au dessous de vos pieds, et toutes ses crêtes enneigées vous coupent complètement le souffle. La neige est si pure que vous avez du mal à garder les yeux ouverts à moins d’avoir prévu les lunettes de soleil.

 

L’arrivée en haut, au Pic du Midi se fait en douceur, et tout le monde espère qu’une tempête ne va pas se lever, car c’est un peu ce qui perturbe depuis toujours ce site exceptionnel.

 

L’histoire commence dès 1774 avec MONGE et DARCET qui n’hésitent pas à gravir ce sommet pour y étudier et relever la pression atmosphérique. Quelques années plus tard, ils sont suivis par le Général DE NANSOUTY, qui suite à sa démission de l’armée (il a refusé de faire tirer sur la foule) installe une station météo en haut du Pic. Pas de télécabine à l’époque et donc tout le matériel s’acheminait à dos d’hommes. En 1878 la première pierre de l’édifice est posée et l’histoire du Pic du Midi commence. En 1908, Emile Carrère installe la première coupole d’observation (coupole Baillaud), en 1930 Bernard Lyot invente le coronographe, l’histoire se poursuit dans le froid, les tempêtes et les difficultés, mais personne ne se décourage et en 1952 le premier téléphérique est mis en place. De là, l’histoire fait un bon et les progrès au Pic s’intensifient… En 1957 le Pic a son émetteur radio/Tv.

 

Les instruments de mesures s’améliorent, les chercheurs font construire de nouvelles installations de plus en plus modernes et le Pic du Midi est à l’origine de nombreuses découvertes et études. Toutefois, le succès ne remplit pas les caisses et le Pic est menacé de fermeture, IMPENSABLE, tout le monde se mobilise et en 1996 est créé le  Syndicat Mixte pour la Valorisation Touristique du Pic du Midi et le plus haut chantier est ouvert au Pic, ce qui permet en 2000 une ouverture au public.

 

Le Pic du Midi, faisait partie d’un des endroits incontournables à visiter, et après cette visite, j’ai beaucoup appris sur nous les Hommes et ce que nous pouvons faire si nous le voulons, j’ai découvert une partie de la chaine des Pyrénées et je suis arrivé dans  un lieu de paix et de tranquillité où tous les Hommes sont égaux en face de la grandeur de l’Univers.

 

Cette visite m’a conforté dans l’idée de protéger et sauvegarder ce qu’il y a de plus beau et d’indispensable, non ce n’est pas les Hommes qu’il faut protéger (ils ne le méritent pas), mais la planète et ses secrets qui nous permettent encore de rêver …

 

 

 

 

 

 

 






06/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 71 autres membres