SCARLIFE RANDO

SCARLIFE RANDO

Le Lac d'Ilhéou

Cette randonnée va vous emmener au cœur de la vallée d’Ilhéou, moins connue et moins touristique que la vallée du Lutour et celle du Pont d’Espagne, mais tout aussi merveilleuse. Vous y rencontrerez les troupeaux en estive, peut être des Isards et surement des Marmottes. Pour vous la faire découvrir je vous propose ce petit reportage photos.

 

 

 

Depuis Cauterets, vous pouvez rejoindre le lac d’Ilhéou à pieds, mais je préfère personnellement, partir depuis le parking du Cambasque(je préfère aller le plus loin possible en voiture pour avoir le temps d’aller sur des lieux vierges de toutes traces de l’Homme Moderne). Pour information ce parking est immense et gratuit, seule l’ombre manque.

Pour y accéder par la route, sortez de Cauterets direction La Raillère, puis, au bout de 2 kms, prenez la route sur votre droite qui monte à la ferme basque. Continuez la route jusqu’au parking du Cambasque qui marque la fin du bitume. 
Le départ de la randonnée commence ici, un petit panneau vous informe sur la situation du refuge d’Ilhéou (ouvert ou fermé). La randonnée débute par une longue piste carrossable avec à droite le ruisseau (gave d’Ilhéou), peut être, si vous ne faites pas trop de bruit, verrez-vous quelques marmottes prendre le soleil ou leurs repas au milieu des parterres de rhododendrons.


La pente est constante, mais le dénivelé est abordable pour un randonneur débutant, bien sûr dans ce cas, il vous faudra plus de temps que ce qui est indiqué sur les guides de randonnée mais l’effort est vite récompensé par un dépaysement total. On passe d’un paysage verdoyant au départ, à un désert minéral au niveau de la cascade de Sahucs à 1481 mètres. 

Le sentier monte de manière plus raide sur un versant minéral avec en contre bas la vue de la cascade. Le sentier est large mais l’ascension devient plus difficile en raison des nombreux pierrets. Ce qui implique d’avoir de bonnes chaussures de montagne (pour toute randonnée en montagne partez avec un sac composé d’une trousse de secours très complète et adaptée à la montagne, un vêtement chaud, nécessaire en cas de pluie, eau environ 3 litres, barres de céréales, repas consistant à base de riz ou de pattes, couverture de survie, carte au 1/25 000, crème solaire indice 30 voire 50, lunettes de soleil, … consultez la liste sur des sites spécialisés) . 


(Dans la vallée les troupeaux vous acceuillent...)

(Tout au long du sentier vous serez accompagnés par le chant des cascades)

(Un champ de fleurs...)

(Les troupeaux en estive)

(Allez on commence la rando !)

(Les névés sont encore très présents et sur certaines randonnées peuvent vous stoper net !)

(Celui là, me fais penser à la gueulle d'un dragon, ...)

L’ascension de se désert minéral se termine sur une plaine verdoyante où coule de nombreux petits ruisseaux, sur la carte est indiquée « escale d’Ilhéou », endroit agréable où couché dans l’herbe vous pouvez écouter le chant des cascades.

(Montée parmi les cailloux)

Dans un ultime effort le randonneur arrive au détour d’un lacet au petit « lac noir », le sentier le contourne et en arrière plan on peut apercevoir le col de Mauloc et imaginer la station des Lys.

Depuis le sentier, en regardant au loin, on aperçoit le refuge d’Ilhéou trônant comme un château fort au milieu de la montagne.

Encore quelques efforts et l’arrivée est proche. 1988 mètres et voici le Lac Bleu d’Ilhéou. Rien n’est à écrire sinon que cela valait bien quelques efforts pour voir ce magnifique lac où l’eau est encore limpide

Le lac bleu d'Iléhou 

Nous avons parcouru un dénivelé de 620 mètres, pour une durée de 2h40 et atteint l’altitude de 1988 mètres. En juin nous avons rencontré les névés, présents partout dans le massif, croisé des marmottes sortant de leur hibernation et rencontré d’autres randonneurs pour échanger des informations sur ce lieu magnifique



27/06/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 71 autres membres